Je l’aurais espéré pour le premier anniversaire du Monolecte, mais le voilà enfin (ou déjà) : le 100 000ème visiteur de ce blog.

C’est vrai que cela fait plusieurs jours que je me demande sur qui cela va tomber. Un habitué, un maraudeur, un égaré?
Je suis d’accord aussi pour dire que ce culte des nombres ronds, très spécifique aux occidentaux est un peu vain et inutile, sans signification : qu’importe d’être le 100 000ème à faire quelque chose? Le 99 999ème n’en est pas moins méritant, tout comme le 100 001ème. Mais voilà, nous aimons les chiffres ronds, surtout avec plein de 0 derrière : c’est un point de repère, une oasis dans le désert, un symbole, un signe.

Déjà, pour quelqu’une d’aussi insignifiante et quelconque que moi, 100 000 visites, ça représente tout de même quelque chose. Cela témoigne aussi d’une certaine popularité autour de ma démarche. Comme je le disais il y a quelque temps, dans ma vie quotidienne je ne croise qu’une poignée de personnes et je n’échange des idées qu’avec une infime proportion d’entre elles. Et voilà que par la magie d’Internet, mes déblatérations diverses et variées ont motivé autant de mouvements, d’adhésions ou de rejets. Bien des écrivains publiés sur papier aimeraient bien avoir une audience aussi étendue.

Bref, voilà plusieurs jour que j’attendais ce qui devait arriver, l’œil rivé sur les compteurs de BBclone : le 100 000ème d’entre vous.

Il est américain, il est passé à 9h21:27 et… c’est un robot! Celui de Yahoo!, pour être plus précise. Comme quoi, on se fait vraiment des montagnes de bien peu de choses. Autant dire que la déception est un peu là quand même. Surtout quand on pense qu’un humain s’est fait raffler la mise pour s’être connecté 4 secondes plus tôt, via une question sur Google.fr : "analyse de 1984 de G. Orwell" et hop, direct sur la démocratie est-elle soluble dans la société de l’information!
Ca a plus de gueule quand même pour un 100 000ème que : le robot de Yahoo! est venu indexer Les affinités électives.

Du coup, j’ai aussi regardé le 100 001ème. Encore un humain. Toujours par Google.fr. "recette de légumes au cuit vapeur". La fête des légumes! 3 minutes de retard. Mais qu’est-ce qu’il faisait pendant ces 3 minutes, le bougre? Il était paumé chez Éric Roux ou quoi? Ou c’était juste histoire de laisser la place à un robot?

Bref, comme toutes les petites commémorations sans sens, le 100 000ème est passé et le 1 000 000 n’est sûrement pas pour bientôt! Il ne me reste plus qu’à continuer mon petit bonhomme de chemin, avec cette micro satisfaction de savoir que je n’écris pas en vain, puisque vous venez me lire, chaque jour plus nombreux!

Merci à tous, car finalement, ce blog, c’est aussi un peu votre oeuvre!

Et aussi celle d’Olivier Meunier!