Je vous l’avais bien dit : rien de pire qu’une petite rhinite bénigne pour me coller sur le flanc. Et en fait de bénin, cette année, le rhume est une vraie saloperie.
Vous allez bien, vous éternuez 2 fois, et paf vous êtes une ruine, le pif comme une fontaine, les sinus explosés, les yeux larmoyants, la gorge arrachée et la température au plafond. Et en plus, elle s’incruste! Inutile d’espérer que le coup des 7 jours sans se soigner ou de la semaine en se soignant fonctionne : ça fait 15 jours qu’elle tourne dans la famille, nous réinfectant au fur et à mesure qu’on remonte la pente, un cauchemar. En fait, des fois, je trouve que ça ressemble plus à une petite grippe qu’à un gros rhume. Et je pense avec angoisse à la grippe aviaire dont l’OMS nous promet une pandémie d’envergure mondiale. Vu comme les rhumes sont teigneux en ce moment, si la grippe aviaire s’y met, ça va être Armaguédon!

En attendant la fin du monde, je reste à marée basse… Mais I’ll be back![1]

Notes

[1] je reviendrai, réplique culte en VF du Terminator, à dire avec une grosse voix caverneuse, ce qui est plutôt fastoche en ce moment, vu l’état de mes cordes vocales!