Suite des petites cartes postales de l’été avant la reprise des hostilités sur le blog à partir de la mi-août.


Dribleur céleste
Mise en ligne par Le Monolecte

Ballet surréaliste et envoutant devant le Sacré-Cœur, sur fond de capitale, rencontre impromptue dans la petite cour des miracles de Montmartre, quand chacun poursuit son propre rêve, loin des impératifs mercantiles de rigueur. Ou comment même le foot peut me toucher, en pleine campagne touristique et estivale.
Il jouait juste pour lui, pour le trip, pour le geste, devant la foule, le lieu, les regards interrogatifs ou fuyants.
Pur instant de grâce.